« Echanges » en région

Journal régional "Echanges" n°501 - Février 2024 - p.31

 

Pour s’engager dans l’Eglise, deux formations en région

Il est encore temps pour y participer! Voici toutes les infos sur les formations « Gouverner » et « Célébrer » proposées dans la région par l’Institut protestant de théologie et l’Église protestante unie de France…

« Gouverner »

Une formation pour les personnes engagées dans un conseil presby- téral ou discernées pour y entrer. « Gouverner » en Église, et plus précisément dans l’Église protestante unie de France, qu’est-ce que cela recouvre ? Quelle est la responsabilité collégiale du conseil presbytéral ?

 

Une formation courte inter-régionale pour :
*comprendre le fonctionnement presbytérien-synodal
*élaborer et prendre des décisions en conseil, en gérer et évaluer les suites, en rendre compte
*prendre au sérieux les difficultés et les résistances dans une attitude d’écoute et de bienveillance
*s’appuyer sur les réseaux et les ressources de l’Église.

 

Trois samedis pour la région PACCA (s’inscrire en ligne à la formation, pour ces trois temps) :
Journée 1 : le 6 avril à Sanary (Centre Azur)
Journée 2 : à l’IPT – Site de Montpellier, le 4 mai ; ou site de Paris le 25 mai (au choix, même contenu)
Journée 3 : le 1er juin à Sanary (Centre Azur).

 

« Célébrer »

Qu’est-ce qui se trouve derrière ce verbe « célébrer » ? Et dans nos communautés protestantes, que fai- sons-nous lorsque nous nous réu- nissons pour un culte ?

Une formation courte interrégionale pour :
comprendre la pratique du culte, son histoire et les enjeux d’aujourd’hui
explorer différents aspects à prendre en compte lorsqu’on pré- pare un culte dominical, ou toute autre forme de célébration et de temps spirituels.

 

En région PACCA, samedi 3 février à Sanary, de 10h à 16h au Centre Azur, 149 avenue du Nid. Avec les professeurs de l’IPT Guilhen Antier et Rodrigo de Sousa.

 

Inscription nécessaire : epupacca@free.fr

 

Retrouvez toutes les infos sur le site de l’EPUdF :
« Gouverner »   –  « Célébrer »

 


 

Contact

    Journal régional « Echanges » n°500 – Janvier 2024 – p.31

     

    Réformer l’Église en vue de sa mission

     

    À méditer, de larges extraits du texte final adopté par le synode, intitulé : « Avis du Synode régional EPUdF-PACCA réuni à Sainte-Tulle les 17, 18 et 19 novembre 2023 ».

     

    Avant toutes choses, le Synode régional souhaite redire : nous sommes convaincus que le St-Esprit est à l’oeuvre dans l’Église et le monde, et que son agir ne dépend pas de nos structures. L’Esprit souffle où il veut et, dans la prière (« prière et flexibilité »), sachons discerner les chemins qu’il ouvre pour notre témoignage. Il est déjà à l’oeuvre dans les gestes humbles, quotidiens et peu visibles de nos Églises, et nous en rendons grâce.

    Dans ce Synode, nous avons pris le temps de nous réapproprier un cer- tain nombre de thématiques évo- quées dans la Charte « Pour une Église de témoins » (une manière propre de comprendre l’évangéli- sation, la diaconie, l’écoute, l’ac- compagnement, l’accueil…). […] Notre Église s’est depuis des années engagée dans cette réalité, au cœur d’une société qui offre bien d’autres « saluts ».

    À l’étape où nous en sommes dans notre processus synodal, le Synode régional souhaite dire sa crainte que, dans l’articulation entre le « local » et le « national », le presby- térien et le synodal (1), trop de struc- turation étouffe les initiatives bal- butiantes. Il résiste à l’idée de trop institutionnaliser un témoignage qui relève d’abord de l’émergence du terrain. La liberté d’initiative des Églises locales, des consistoires et des régions doit rester première.

    Pour se soutenir mutuellement dans la dynamique « Pour une Église de témoins », le Synode régional invite les paroisses à se rendre visite, à se découvrir et se soutenir les unes les autres dans leur témoi- gnage ordinaire aussi bien que dans leurs événements particuliers d’évangélisation.

    Mutualiser nos expériences et nos forces, créer des synergies, travail- ler en réseaux est déjà une source de bénédictions et d’encourage- ments mutuels. Le niveau régional est approprié à ce rôle de mise en relation. En PACCA, les premiers pas de l’équipe NRJ décidée au Synode régional 2019 sont déjà un encouragement.

    À l’écoute de notre environnement, il nous faut rester disponible, sans alourdir nos structures institution- nelles, pour accueillir et se laisser emmener par l’autre, là où on n’a pas l’habitude d’aller.

    (1)Même si « tout ce qui vient d’en bas n’est pas forcément bon », a-t-il été dit…

    Lire la suite de l’article p.32

    Pour lire la totalité du document : Synode régional 2023 à Sainte-Tulle (04)


     

    Contact

      Journal régional « Echanges » n°499 – Décembre 2023 – p.31

       

      Soutenir les musiciens d’Église

      Le 7 octobre fut une journée dédiée aux musiciens intervenant en paroisse, organisée par l’Église protestante unie de France, avec la présence de Tanya Monnier, chargée de mission nationale pour l’animation musicale.

      Nous étions une petite vingtaine à avoir répondu à l’appel, agréablement accueillis par la paroisse de Manosque. Deux personnes nous ont accompagnés, écoutés et conseillés : Tanya Monnier, chargée de mission pour la musique au sein de l’EPUdF, et Claire Oberkampf, de l’association Crescendo.

       

      La musique dans le culte

      Pendant le culte, la musique et le chant, langage universel, nous obligent à écouter. Il est important de penser et comprendre ce que l’on chante, s’en imprégner, donner du sens. Pour les personnes de passage, la musique et le chant expriment naturellement les émotions, le culte devient ainsi plus facilement abordable. Chanter permet aussi à l’assemblée de participer. Le musicien pourra et devra conduire les chants avec humilité mais assurance, subtile mélange, pour que l’assemblée soit guidée sans être écrasée par la musique.

       

      Le choix des chants

      Parmi les musiciens et chanteurs, peu sont professionnels, la majorité ont besoin de temps pour travailler les chants. Mettre en place une équipe musicale, connaître les chants plusieurs jours à l’avance, avoir des répétitions, si possible bien avant le culte, et s’entendre sur les aspects techniques… permettront de vivre sereinement le culte.

       

      Un réseau à encourager

      Être musiciens ou guider les chants lors des cultes s’inscrit dans un ministère et il ne serait pas incongru d’imaginer un temps de bénédiction spécifique. En attendant, un réseau se met en place. Il permettra certainement de nouvelles rencontres et la naissance d’une dynamique. Nous voilà reboostés, remotivés… Merci pour ce temps de partage, trop court, mais qui a eu le mérite d’exister !

       

      En savoir plus

      Besoin d’aide et de ressources ? Rendez-vous sur le site cantiques.fr (chants, vidéos, partitions avec davantage de chants avec accords, PowerPoint).

      Vous souhaitez investir dans du matériel ? La fondation FLAM peut vous aider – demander conseil à la région.

      Isabelle Fouchier
      Présidente CP Pays d’Aix Commission EPUdF « Évangélisation et formation

      Contact