Synode des jeunes 2010

Un synode riche en échange, rencontre... avenir sur le thème : Les protestants et les autres religions monothéistes, La Baume-les-Aix du 22 au 25 octobre 2010

Synode des jeunes 2010Le premier soir, deux membres de la troupe Sketch Up, nous ont initié de façon ludique au théâtre afin de cerner l’importance de la communication et de prendre conscience de nos préjugés les uns envers les autres. D’un point de vue religieux, il s’avère donc que les juifs sont avares, les femmes musulmanes trop soumises, les catholiques coincés, et que faire manger tout ce petit monde ensemble devient très rapidement compliqué !

 C’est grâce au théâtre forum et à la mise en scène concrète de discriminations religieuses ou culturelles que nous avons contournés ce qui faisait soucis. Collectivement nous avons essayé de trouver des solutions aux situations qui nous semblaient de prime abord problématiques. Vivre ensemble ne paraît alors plus si compliqué !
Cela nous a amené par la suite à nous interroger sur des questions théologiques mais aussi d’ordre pratique : Quelle est la différence entre Hallal et Casher ? Que penser de la vision de l’Islam dans les médias ? Comment se déroule les différents offices religieux ? Que chantez-vous régulièrement au cours des célébrations ? Comment se prépare-t-on à une vie de prêtre ? Qu’est ce qui, théologiquement, nous distingue, nous rassemble ? Que penser des extrémismes religieux ? …
Groupe synode des jeunes 2010Pour combler nos lacunes nous avons accueillis avec grand plaisir des représentants d’autres religions : un prêtre marseillais, un séminariste aixois, un responsable des scouts musulmans, un imam, une groupe de jeunes scouts israélites ainsi que deux juifs de la communauté Massorti d’Aix-en-Provence. Ce fut un véritable moment de partage, et l’attention était à son paroxysme ! Nos questions ont permis aux invités de découvrir nos positions, nos interrogations, et notre rapport à leur croyance dans le milieu protestant auquel nous appartenons. Chacun est reparti avec de nouvelles connaissances sur les uns et les autres, et une envie d’approfondir cette relation qui s’était nouée en quelques heures seulement !
Malgré ces différences culturelles, traditionnelles et religieuses, ce synode à mis en avant nos similitudes et ce qui nous rassemble. Toutes nos distinctions et notre diversité ne sont pas incompatibles avec une forme d’unité ! Un lien à été créé et c’est sans doutes de nouvelles rencontres qui nous attendent !