Nouveau Centre à Nice

Centre Pierre et Hélène Gagnier inauguré dimanche 1er mai 2022 

« Non l’enfer ce n’est pas les autres, ce qui fait l’intérêt d’une existence ce sont les êtres qu’elle a rencontrés. » Pierre Gagnier

 

 

Le 1er mai 2022, le Centre Protestant de Rencontre prendra le nom de Centre Pierre et Hélène Gagnier.

–  19 rue Maccarani à Nice  –

En 1943, 2500 Juifs sont déportés en l’espace de trois mois. Peu sont revenus. Très vite, le réseau Marcel s’organise autour de Moussa Abadi et Odette Rosenstock. 527 enfants purent être sauvés. Avec le pasteur baptiste Edmond Évrard et Mgr Rémond, évêque de Nice, le pasteur Pierre Gagnier et son épouse Hélène prendront des risques en fédérant les institutions et les familles chrétiennes prêtes à cacher des enfants. Ils fournissent de faux certificats de baptême, installent, avec la Cimade, une imprimerie dans le presbytère pour fabriquer de faux papiers, et intègrent des Juifs parmi les Eclaireurs. Le pasteur Gagnier fonde à cet effet l’Entraide protestante de Nice, encore en activité aujourd’hui, et qui poursuit l’engagement de Pierre et Hélène Gagnier auprès de tous les réfugiés. À la Kommandantur, le pasteur manifesta plusieurs fois son indignation, jusqu’à demander à un employé français aux questions juives s’il n’avait pas honte.

C’est pour faire vivre cette mémoire et ce qu’elle nous inspire que leurs enfants acceptèrent pour eux la Médaille des Justes en 2012. Aujourd’hui, notre Eglise demeure vigilante face au racisme et à l’antisémitisme et reçoit cette mémoire en partage. Elle se souvient des victimes de la Shoah et manifeste sa reconnaissance à son pasteur et son épouse et à tous les anonymes qui ont opposé à l’horreur leur foi et leur engagement.

 

Julien Giraud-Destefanis
Président du conseil presbytéral